La brioche vendéenne

wp_20160917_010

 

©2016 la cuisine de mumu . Tous droits réservés. Les textes et images de ce site appartiennent à l’auteur. Aucune copie n’est autorisée sans l’accord de l’auteur.

D’après certains, elle viendrait du moyen-âge sous le nom de gâche,un pain à la mie très souple.

wp_20160917_026

Elle fait référence à une mariée avec son tressage , son onctuosité et la douceur de sa mie si filante .

Cette est associée à tous les moments de fête pour pâques qui permettait d’utiliser le trop pleins d’œufs du carême, les baptêmes, etc.….

La tradition au cours d’un est que le parrain et la marraine offre une grosse brioche, qui sera porté à bout de bras «  la célèbre danse de la brioche » et ensuite elle est partagée entre les convives.

wp_20160917_012

Ma recette est un peu modifiée avec quelques petits ajouts , c’est une bonne brioche qui se dévore un peu trop vite , hihihi 😉 donc 2 moules c’est vraiment pas beaucoup 🙂 

wp_20160917_015

Les ingrédients :

wp_20160916_005

 

 

 

 

 

 

 

500 g de farine

½ Cà Café de sel

2 œufs

150 g de sucre en poudre

90 g de

2 Cà Soupe de crème fraîche à 30 %

10 cl d’eau tiède

2 sachets de levure de

15 cl de lait

1 Cà Soupe d’eau de vie

2 Cà Soupe de fleur d’oranger

1 et ½  Cà Café d’arôme d’ naturelle

1 jaune d’ et 1 Cà Soupe de lait pour la dorure

 

La préparation :

Dans un bol, mettez le lait tiède et délayez la levure, ajoutez 1 Cà Soupe de sucre en poudre, laissez levez pendant 8 min.

Dans le bol du robot, versez la farine, le sel, faites tournez 3 min avec la feuille, puis ajoutez le sucre, le beurre coupé en petits morceaux, les œufs, la fleur d’oranger, l’arôme d’orange, la levure, l’eau de vie, la crème fraîche, changez la feuille, mettez le crochet de pétrissage, ajoutez l’eau, pétrissez à vitesse rapide pendant 10 min.

wp_20160916_003

wp_20160916_007

La pâte doit rester élastique et légèrement collante.

pâte finit ,et mise au four éteint couverte d'un torchonla pâte qui à levée au bout de 3h, pour faire la pâte torsadé

Versez-la dans un saladier en inox et mettez en pousse recouverte d’un torchon propre pendant 3 h (la pousse peut se faire au four préchauffé à 40 °C et éteint) , la pâte triple de volume.

Dégazez délicatement la pâte en mettant les poings dessus, retravaillez en douceur en la séparant en deux, puis la tresser.

wp_20160916_010

la pâte qui à levée au bout de 3h, pour faire la pâte torsadé

Mettez la pâte dans 2 moules à cake, beurré, remettez les brioches en pousse pendant 2h30, elles doivent avoir doublées de volumes

Badigeonnez le dessus de chaque brioche avec le jaune d’œuf mélangé au lait

Enfournez au four préchauffé à 170 °C pendant 30 min

wp_20160917_001

wp_20160917_002

Laissez refroidir sur une grille et régalez vous

wp_20160917_005

wp_20160917_008

 

wp_20160917_019

 

wp_20160917_022

 

wp_20160917_024

 

wp_20160917_025

 

Ce contenu a été publié dans Boulangerie & Pâtisseries, brioches, Desserts, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à La brioche vendéenne

  1. Angélique Rey dit :

    Merci pour cette jolie recette, la brioche vendéenne c’est beaucoup de souvenirs.

    • Muriel dit :

      bonjour Angélique , mais de rien c’est avec plaisir , j’espère qu”elle sera fidèle à tes souvenirs et c’est bon d’avoir des souvenirs, bonne journée à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*